Et la mer monte, monte !

Tuvalu

J’ai encore été traîner sur un vilain site et découvert qu’une nouvelle étude scientifique montre que le niveau de la mer dans le Pacifique occidental était 40 centimètres plus haut qu’aujourd’hui il y a 3600 ans.

Pourtant « les médias qui nous disent toujours la vérité » nous informent que le niveau de la mer monte rapidement et qu’à moins de contrôler le climat en réduisant drastiquement le CO2 d’origine humaine, bientôt, New York et même des villes européennes comme Cologne finiront dans l’eau.

Le NOAA a annoncé la mise à jour de ses données de marégraphes pour 2018 et indique que l’élévation absolue du niveau de la mer au niveau mondial (donc corrigée de la variation du niveau des terres) est estimée à 1,7-1,8 mm par an, contrairement aux données satellitaires qui indiquent une augmentation de plus de 3 mm par an !

Les données des marégraphes sont fondamentales car elles mesurent l’élévation physique réelle du niveau de la mer sur la côte, là où vivent les gens. Les données satellitaires sont sujettes à d’énormes biais, car la précision de la mesure altimétrique dépend de la vapeur d’eau contenue dans la colonne mesurée, de l’état de la mer, des marées, des vents, de la dérive de l’orbite du satellite et de celles des instruments de mesure..

Aux mesures sont donc appliquées des corrections qui peuvent être parfois grandement pifométriques et le « niveau moyen des mers affiche encore des erreurs de 2 à 4 mm qui ne sont pas encore parfaitement comprises ». (M. Ablain et al. 2017)

La question est donc : pourquoi « les journaux qui ne disent que la vérité » n’indiquent pas la marge d’erreur possible des mesures satellitaires ? C’est vrai que dire que le CO2 d’origine humaine provoque une augmentation annuelle de 3 mm ± 4 mm, cela fait un peu tache.

De même, écrire qu’il y a 3600 ans, sans CO2 anthropique, le niveau de la mer était supérieur de 40 cm par rapport à aujourd’hui dans le Pacifique occidental et qu’en 2100 le niveau n’aura augmenté que de 14 cm ce n’est pas très vendeur de catastrophe, quand les gens qui vivent au bord de l’Atlantique savent tous que les plus grandes marées annuelles font 16 m !

Reste 2 questions de fond :
– Qu’est ce qui a fait monter et redescendre le niveau du Pacifique de 40 cm il y a 3600 ans et qui n’est pas le taux de CO2 ?
– Ce phénomène naturel agit-t-il encore aujourd’hui ?

Sans réponse à ces questions, qui peut affirmer comme le GIEC, organisme politique de l’ONU, que l’homme est responsable de l’augmentation du niveau des mer à 97% de certitude..
Des scientifiques ou des politiciens habitués aux fake-news ?

N.B. : Un scientifique devient également un politicien quand l’attribution de ses crédits de recherche dépend de la conformité de ses résultats avec la pensée unique du moment.

Allez, vous reprendriez bien une dernière petite goutte de taxe CO2 avant de partir 😉

Article du site sur un sujet similaire